Immobilier : je souhaite acheter un bien avant de vendre ma propriété actuelle, comment faire ?

Si dans la plupart des cas, les futurs acquéreurs vendent leur bien actuel avant d’en acheter un nouveau, il est possible de procéder différemment grâce au prêt relais. Mauvais timing, angoisse de se retrouver sans toit… parfois les conditions ne sont pas réunies pour faire coïncider la vente de son bien actuel avec l’achat d’un nouveau. Mais pas de panique, il existe une solution : le prêt relais. Cette solution financière transitoire est spécialement prévue pour les propriétaires souhaitant se procurer un nouveau logement avant d’avoir vendu leur propriété actuelle, explique JAMA IMMO NC

Le prêt relais est un crédit à court terme, généralement d’une durée de 12 à 24 mois. La banque avance une partie significative de la valeur estimée du bien à vendre : entre 50 et 80 % de la somme totale. De son côté, l’emprunteur s’engage à rembourser le montant dès que la vente est conclue. Si ce dispositif est une solution pratique, attention, car il peut toutefois s’avérer risqué, en raison de la baisse des transactions sur le marché immobilier. En fonction des besoins, il existe différents types de prêts relais

Trois types de prêts relais

Tout d’abord, le prêt relais sec est destiné particulièrement aux personnes dont le nouveau bien immobilier a une valeur égale ou inférieure à celle du bien actuel en vente. L’avance de la banque correspond alors au montant estimé du bien à vendre et il n’est pas nécessaire de contracter un prêt immobilier supplémentaire. L’objectif est de couvrir l’achat du nouveau bien uniquement avec le produit de la vente de l’ancien. Le prêt relais sec est généralement conclu pour une durée de 12 mois et est renouvelable une fois. Le taux du crédit de ce prêt relais peut être cependant moins favorable, la banque ne percevant d’intérêts que durant la période du prêt.

Le prêt relais associé, également appelé prêt relais adossé, s’adresse, lui, à ceux qui souhaitent acheter un bien au prix supérieur à celui de leur logement actuel. Le prêt relais s’accompagne alors d’un crédit immobilier classique afin de compléter l’apport généré par la vente. Les emprunteurs remboursent les intérêts du prêt relais ainsi que les mensualités du crédit immobilier, jusqu’à la vente de leur bien. Après la transaction, le montant du prêt relais est remboursé et le client continue de payer le crédit immobilier selon les termes initiaux. Dans ce cas, les mensualités peuvent être élevées, il faut donc bien évaluer sa capacité de remboursement.

Enfin, le prêt relais-rachat permet d’acquérir un nouveau bien immobilier à l’aide d’un crédit, tout en ayant un prêt immobilier toujours en cours sur sa propriété actuelle. La banque fusionne alors les deux mensualités (prêt relais et prêt immobilier existant). Et si malheureusement, vous ne parvenez pas à vendre votre bien au bout d’un an, il est généralement possible de prolonger le prêt relais, voire de le transformer en crédit classique si vos ressources le permettent.

Cordialement – JAMA IMMO NC